TWiki . Lean . StockSupermarche

Comment dimensionner un stock quand on travaille en mode "supermarché" ?


Attention, fiche provisoire en cours de validation.
Faites-nous part de vos commentaires et remarques sur le forum.

1. Le Stock de fonctionnement

Par nature, un stock sert à couvrir différents types de risques. Pour dimensionner le stock en mode supermarché, il faut distinguer les différents risques de production (ou fournisseur s'il s'agit du supermarché matière et composants).

La base du stock est le stock "de fonctionnement" (SF) - qui correspond à la consommation moyenne journalière (CMJ) multipliée par l'intervalle de production (le temps écoulé entre une nouvelle production de la même référence) ou de livraison (IL) dans le cas des pièces approvisonnées:

SF = CMJ x IL

Exemple : Si la CMJ est de 900 et que les pièces sont produites (ou livrées) une fois par semaine (tous les 5 jours), le stock de fonctionnement est donc de 4500 pièces (900 x 5).


2. Le stock tampon variation

Toutefois, la demande client est rarement aussi lisse, et il faut donc prendre en compte un risque de variation de la CMJ. Pour ce faire, un historique de la demande client permet d'évaluer la variation standard de consommation réelle de la pièce. Une distribution des variations historiques par rapport à la CMJ permet de déterminer l'ordre de grandeur de la variation qu'on souhaite couvrir. Par exemple, 2 déviations standard devraient couvrir à peu près 95% des variations. On peut donc ajouter un stock tampon (STV) :

STV = SF x Pourcentage de Variation

Exemple : Toujours dans le cadre précédent, imaginons une variation de 20% à 2 déviations standard. Alors le stock tampon est de 900 pièces (4500 x 0,2), soit une journée de consommation (CMJ). Le stock total (SF + STv) devient 5400 pièces (4500 + 900).


3. Le stock tampon production

À cela s'ajoute les risques de non-production dus à notre processus (ou risques de non-livraison du fournisseur). Ces risques sont essentiellement constitués de :

Pour pallier à ces problèmes, on peut mettre en place un stock tampon de sécurité (STP) correspondant aux tendances historiques de ces indicateurs.

STP = ( SF + STV ) x Pourcentage de non-production

Ce pourcentage peut s'obtenir en regardant l'historique des écarts entre l'objectif et le réel sur les tableaux de marche, ou en prenant en compte l'écart de TRS réalisé par rapport à l'objectif.

Exemple : Si, historiquement, on observe 3% de rebuts et des arrêts machines de 10% , on peut vouloir rajouter un tampon de sécurité de 13% (3% + 10%), soit 702 pièces de plus.


4. Le stock standard, ou stock maximum

Dans une production en kanban, chacun des tampons se trouve dans une zone dédiée de l'atelier: *le stock de fonctionnement est dans la zone de préparation des camions aux expéditions *le tampon de variation client est dans le pool stock *le tampon de production est dans le shop stock au pied du process Les quantité "standard" de chacun de ces stocks permettent alors un management visuel précis du processus, chaque stock physique correspondant à un tgype précis de rsique de non livraison des clients.

Par ailleurs, les clients peuvent vouloir se prémunir contre des problèmes de types globaux (mouvements sociaux, problèmes logistiques) et rajouter un stock de sécurité à proprement parler (SS), qui ne se trouve pas dans le supermarché mais à proximité du site client.

Le dimensionnement précédent permet ainsi d'établir un stock "standard" dans le supermarché. S'il s'agit d'un supermarché de pièces approvisionnées, ce stock correspond en fait à un stock maxi (SMAX)


5. Le stock mini (dans le cas des pièces/composants achetés)

Dans le cas des supermarchés de pièces approvisinnées (amtière et composants), une fois un emplacement dédié réservé par référence, il est possible d'afficher le stock maxi (stock standard) et le stock mini. Le stock mini (SMIN) est pour sa part calculé en termes de temps de livraison d'une commande urgente. Le temps de livraison urgente (TLU) est la somme des délais suivants :

Ce temps (TLU) est alors multiplié par la consommation moyenne quotidienne (CMJ) pour dimensionner le niveau mini du stock dans le supermarché. Puisque les pièces sont dans un emplacement dédié, on peut alors indiquer le mini et le maxi (en nombre de conteneurs) sur un panneau à l'emplacement dédié - ce qui permet une gestion visuelle du stock.

SMIN = TLU x CMJ

Exemple : toujours sur la même pièce, imaginons qu'un contrôle visuel du stock est effectué à chaque rotation d'équipe (8 heures), que le temps pour le service achat de gérer une commande urgente soit de 2 heures avec le fournisseur principal de la pièce, que le fournisseur puisse mobiliser un transport exceptionnel en 4 heures grâce à un contrat garanti avec un transporteur et que son entrepôt soit à 6 heures de route de l'usine, alors le TLU est de 20 heures. Avec une CMJ de 900 pièces, le stock minimum est donc de 750 pièces.


Attention, fiche provisoire en cours de validation.
Faites-nous part de vos commentaires et remarques sur le forum.

----- Revision r7 - 2004-10-22 - 15:30:12 - GodefroyBeauvallet
Les contenus de ce site restent la propriété de leurs auteurs respectifs.