TWiki . Lean . TheElusiveLeanEnterprise

The Elusive Lean Enterprise, Keith Gilpatrick & Brian Furlong, Victoria : Trafford, 2004

        Langue : Anglais
        Le livre sur le site de l'éditeur


Un livre de plus qui reprend la liste des concepts du Lean. Comme beaucoup de ces ouvrages, celui-ci n'apporte pas grand chose à la compréhension du TPS, restant le plus souvent à un grand niveau de généralité superficielle. En revanche, cet ouvrage est plus intéressant dans sa tentative d'expliquer pourquoi si peu d'entreprises parviennent effectivement à obtenir des résultats de leurs programmes Lean. Les auteurs proposent, par exemple, une checklist des problèmes managériaux que l'on peut rencontrer tels que :

  1. Suffisance, pas de raison pressante de changer et conviction de sa propre qualité
  2. Manque de coalition interne pour mener le changement
  3. Manque de vision stratégique, et donc pas d'objectifs ambitieux pour le programme
  4. Manque de planification et de prise en compte des étapes de transition dans une transformation Lean
  5. Manque de communication, particulièrement pour transférer les pilotes à d'autres zones
  6. Baisser les bras dès les premiers obstacles
  7. Manque de visibilité des premiers gains
  8. Crier victoire trop tôt et se satisfaire des low hanging fruits
  9. Ne pas réussir à inscrire les changements dans la culture de l'entreprise, etc.

Le livre est plus intéressant pour ses anecdotes et ses digressions que pour coeur de son argument, mais, malgré ses faiblesses conceptuelles, il peut nourrir la réflexion du professionnel du Lean, particulièrement en décrivant nombreux cul-de-sacs institutionnels dans lesquels on se retrouve trop facilement si l'on n'y prend pas garde (et parfois même si on voit le problème venir mais qu'on ne sait pas le résoudre politiquement).

Au total, un ouvrage de qualité inégale mais qui, sur certains sujets, peut réellement stimuler la réflexion, comme par exemple sur les critères de délocalisation:

  1. Quel sera le coût de la main d'oeuvre d'ici cinq ans ?
  2. Quel est le taux de rotation des employés ?
  3. Les coûts de main d'oeuvre faible compensent-ils les augmentations de coûts de transport et logistique ?
  4. Qui va manager le site: des expatriés ou du personnel local ?
  5. Quelles sont les exigences qualité ? Ces exigences sont-elles partagées par le personnel local et les opérateurs ?
  6. Quelle est la performance des transports locaux ?
  7. Sera-t-il facile de transférer des technologies ou process vers le pays choisi ?

----- Revision r3 - 2005-07-08 - 09:41:00 - GodefroyBeauvallet
Les contenus de ce site restent la propriété de leurs auteurs respectifs.